Les musiciens

Antonio Albanese, guitares

Diplômé du Conservatoire de Lausanne (classe de Dagoberto Linhares), Antonio Albanese a poursuivi sa formation à la Manhattan School of Music de New-York, Avec David Starobin, spécialiste de la musique contemporaine pour guitare. A New-York il est invité au CAMI Hall et participe à plusieurs concerts avec le Manhattan Contemporary Ensemble. En soliste ou dans des formations de chambre, il a joué aux États-Unis et dans plusieurs pays d’Europe, notamment : Palacio Matteus Portugal, Château d’Isenbourg France, Autriche... Il se produit régulièrement en Suisse et a joué entre autres dans les lieux suivants :
Télévision Suisse Romande, Le Phénix Fribourg, Les Temps Modernes-Vevey, Kunsthalle Bern, Radio Suisse Romande... Parallèlement à son activité de musicien, il est licencié en histoire de l’art de l’Université de Lausanne.



Peter Baumann, percussion

Etudes de percussions classiques au Conservatoire de Lausanne où il passe avec succès un diplôme ainsi qu’une virtuosité avec félicitations en 1997. Parallèlement, il se perfectionne au marimba au Conservatoire de Rotterdam avec Robert Van Sice et obtient le diplôme en 1998. En 1999, il étudie également le répertoire des multi-percussions solo avec Steven Schick à San Diego.
Préférant les formations réduites, il se produit notamment en duo avec
un deuxième percussionniste, avec clarinette basse et avec saxophone dans des répertoires contemporains. Il participe également à de nombreuses productions associant théâtre et musique (Atelier Contemporain, Cluster Créations). Il se produit également en récital au marimba depuis 1998 et participe à deux concours d’interprétation internationaux. Membre de l’ensemble de percussion Psophos, du Sinfonietta de Lausanne, supplémentaire à
l’OCL. Il obtient une bourse de la Fondation Leenaards en 1997.



Valérie Bernard, violon

Valérie Bernard s'est formée au Conservatoire de Lausanne auprès de Jean Jaquerod (ancien violon solo de l'OCL), puis à celui de Genève auprès de Marie-Annick Nicolas et Patrick Genet (1er violon du quatuor Sine Nomine), où elle obtient brillamment deux Premiers Prix pour l'examen de virtuosité.
Boursière de la Friedrich Stiftung de Bâle et du Conservatoire de Lausanne, elle part se perfectionner à Moscou (Institut Onessine) auprès de Miroslav Roussine (élève de David Oistrakh).
Ses activités sont partagées entre l'enseignement qu'elle donne au Conservatoire de Sion, et la musique de Chambre. Elle a joué en tant que soliste avec l'OCL et l'OSR et se produit plus  régulièrement dans trois formations: Compagnie Contacordes, Compagnie CH.AU  et Le quatuor Igapo dans des compositions de la pianiste genevoise Valentine Mercier où les langages classiques et contemporains se côtoient avec ceux du jazz et des musiques de tradition orale.


Virginie Falquet, piano


Virginie Falquet obtient son diplôme d’enseignement et un 1er prix de virtuosité dans la classe de Christian Favre au Conservatoire de Lausanne. Elle se perfectionne à la Royal Academy of Music de Londres où elle reçoit le Diploma of Postgraduate Performance, puis, de retour en Suisse, elle obtient une seconde virtuosité dans la classe de Ricardo Castro au Conservatoire de Fribourg.
Virginie Falquet a également suivi des cours avec Charles Rosen, Dominique Merlet, Gérard Wyss, Gabor Takacs et Menahem Pressler (Beaux-Arts Trio). Elle enseigne au Conservatoire de Genève.
Elle a reçu, durant son parcours de musicienne, le Prix Paderewski , une bourse de la Fondation Migros pour Jeunes Musiciens, le 1er Prix du Concours Hans Schaeuble avec le trio Arpeggio, ainsi qu’une Bourse de la Fondation Leenaards Elle est lauréate des « Concerts-Orpheus » avec le trio Arpeggio, avec lequel elle a enregistré un disque chez VDE-Gallo comprenant des œuvres de Haydn, Bloch et Ravel.
Virginie Falquet est régulièrement invitée dans différents festivals et manifestations artistiques, en récital ou avec orchestre, de même qu’en formation de musique de chambre. Elle aborde la musique d’ensemble sous ses formes les plus diverses ainsi que le répertoire avec chœur, le répertoire lyrique et la musique contemporaine.


Aurélien Ferrette, violoncelle 

Après des études à Nancy, Aurélien Ferrette intègre le Conservatoire de Musique de Genève (HEM) dans la classe de François Guye. Il y obtient un Diplôme de soliste et un Diplôme d'orchestre. Parallèlement, il développe son expérience de chambriste, en l’orientant vers la musique moderne et contemporaine. Il collabore également avec des formations telles que l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Ensemble Contrechamps de Genève, le Sinfonietta de Lausanne et le Nouvel Ensemble Contemporain (La Chaux-de-Fonds). Il intègre en 2006 le cursus de théâtre musical à la Haute Ecole des Arts de Berne, avec Pierre Sublet, Françoise Rivalland et George Aperghis. En 2007, il participe à l’Académie du Festival de Lucerne, encadrée par l’Ensemble InterContemporain, dirigée par Jean Deroyer, Peter Eötvös et Pierre Boulez. Il est violoncelliste au sein de la Compagnie CH.AU à Vevey. Depuis 2008, il enseigne à l'Espace Musical de Genève et à l'Academia Vivace de
Bernex depuis 2009.
Il est également membre fondateur de l'Ensemble Artefact, ensemble de musique de chambre à géométrie
variable, ainsi que de l'Association Suisse Théâtre Musical (ASTM), destinée à produire divers projets en théâtre musical.

Dominic Frey, batterie 



Né en 1980 à Frauenfeld, il passe l’essentiel de sa jeunesse en Suisse romande. Il y apprend assez tôt le tambour, avant d’étudier la batterie, ce jusqu’à obtenir son diplôme de fin d’études professionnelles à l’école de jazz de Montreux, en juillet 2006. Ses activités musicales, après avoir débuté dans les fanfares, se concentrent essentiellement sur le jazz, et plus récemment, sur des musiques à caractère plus expérimental et contemporain.
Outre le trio Chaux-de-Fonnier Trio de Poche, ses projets musicaux actuels gravitent essentiellement autour de Lausanne, avec notamment Apollonius Abraham Schwarz et Atomic Paracelze. Il collabore depuis peu avec la compagnie CH.AU, et a intégré l’association Eustache en 2012.
Actuellement, il partage son temps entre enseignement de la batterie (école communale de musique de Monthey), création de projets et concerts


Wanda Obertova, voix

Née en 1974 à Vevey, Wanda Obertova accomplit sa formation de chant lyrique au Conservatoire supérieur de musique de Genève puis se perfectionne auprès de Jean-Pierre Blivet en France et de Sonja Stenhammar à Genève. Pendant plusieurs années elle pratique le chant classique. Elle complète sa formation scénique en suivant les cours du Conservatoire d'art dramatique de Genève et danse depuis 1995. Parallèlement à ses études académiques, elle suit des stages de chant traditionnel tzigane en République tchèque à la suite desquels elle se produit en concert.Ses différentes techniques de chant et son expérience théâtrale lui permettent de collaborer à des projets qui la conduisent peu à peu vers une musique expérimentale et performative. Théâtre chanté, cabaret détourné, elle travaille avec divers metteurs en scène en tant que comédienne et chanteuse et co-fonde la Cie du Phonoscope en 2009. Membre de l'Association Rue du Nord, elle développe son langage dans la musique improvisée depuis 2006, en solo ou dans de nombreux ensembles comme l'IMO. En 2013 elle intègre la Cie CH.AU. 



Dragos Tara, contrebasse 

 Dragos Tara est né en 1976 à Bucarest, il vit en Suisse depuis l'âge de 5 ans. Il suit des cours de guitare basse et de contrebasse avec Mathias Demoulins au Conservatoire de Montreux en section jazz, puis au Conservatoire de Lausanne avec Michel Veillon. De 2002 à 2007, il étudie la composition instrumentale avec Michael Jarrell et Eric Gaudibert ainsi que la composition électroacoustique avec Rainer Boesch au Conservatoire de Genève. Partant du jazz-rock, passant par le jazz et la musique classique, il parcourt des mondes musicaux très divers, l'amenant du trip-hop à la musique balkanique, à la musique d'Afrique de l'Ouest et au cabaret.


Blaise Ubaldini, clarinettes 

Blaise Ubaldini prépare actuellement un diplôme de soliste au Conservatoire de Lausanne dans la classe de Frédéric Rapin. Après avoir obtenu son premier prix de clarinette, musique de chambre et harmonie au Conservatoire National Régional de Paris dans la classe de Richard Vieille, il se dirige vers la musique de jazz et les musiques nouvelles où il s'illustre comme compositeur-arrangeur- interprète. Puis il obtient une virtuosité à l'École Normale de Paris dans la classe de Guy Dangain avant d'intégrer le Conservatoire de Lausanne.
Lauréat du Concours Léopold Bellan, il se produit en tant que soliste avec divers orchestres comme l'Orchestre de Budweiss et est invité dans différents festivals, en Suisse, en France ou en Iran. Parallèlement à ces activités de clarinettiste, il intègre en 2009 la classe de composition de Michael Jarrell à la Haute École de Musique de Genève.